Nigeria: enlèvement d'un haut responsable local dans le Sud-Est

Par AFP

AFRICA RADIO

Des hommes armés et portant des uniformes de l'armée ont enlevé un conseiller spécial du gouverneur de l'Etat de Rivers, dans le Sud-Est du Nigeria, ont révélé la police locale et des témoins vendredi.

"Les criminels attendaient leur victime à la sortie de son hôtel, ils l'ont traîné dans leur voiture et se sont enfuis", a déclaré à l'AFP Tonye Dokubo, un chauffeur de taxi dans un hôtel de Port-Harcourt, la capitale de Rivers, qui a assisté à la scène.Anuoha Anugbom est le conseiller spécial du gouverneur pour les questions agraires, mais on ignore pour l'instant si ce kidnapping est politique, ou s'il s'agit d'un enlèvement contre rançon, comme c'est très fréquemment le cas dans cette région du Nigeria.Nnamdi Omoni, le porte-parole de la police locale, qui a confirmé l'incident, s'est dit "touché par la nouvelle". "Le commissaire de police a déployé toutes les unités spéciales et leur a ordonné de travailler d'arrache-pied pour que la victime soit relâchée en un temps record", a-t-il ajouté.Ces enlèvements se multiplient depuis une dizaine d'années, d'abord dans le Sud-Est pétrolier et visant des travailleurs expatriés, avant de se propager dans tout le pays. Les victimes sont désormais essentiellement des ressortissants nigérians de la classe moyenne ou supérieure.Les personnes enlevées sont souvent libérées après quelques jours, après versement d'une rançon.