« Sans soutien massif des Etats, des compagnies aériennes vont disparaître »

Par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO

Selon notre invité, Cheick Tidiane Camara, président du Conseil d’administration d’Ectar, la crise sanitaire aura un impact durable sur le secteur aérien africian. Il regrette également que l’Iata n’est pas pris de position quant au remboursement des billets achetés.

Selon l’Association internationale du transport aérien (Iata), les compagnies aériennes africaines pourraient perdre jusqu’à 51% de leur chiffre d’affaires. Déjà difficilement concurrentiel, le secteur aérien africain pourrait voir tous ses efforts laminés par la crise sanitaire. Et l’incertitude demeure pour les passagers. Nous en parlons avec Cheick Tidiane Camara, président du Conseil d’administration d’Ectar, une société de conseil.

Des propos recueillis par Stéphanie Hartmann.