Un ex-rebelle sierra-léonais inculpé en Finlande pour des crimes de guerre au Liberia

Par AFP

AFRICA RADIO

Un ex-rebelle sierra-léonais, arrêté l'an dernier en Finlande pour des exactions pendant la guerre civile au Liberia, a été inculpé lundi et va être jugé pour "crimes de guerre" et "crimes contre l'humanité", a annoncé le Parquet.

Gibril Ealoghima Massaquoi, né en 1969, est accusé de meurtres, viols et d'utilisation d'enfants soldats commis entre 1999 et 2003 quand il était un haut responsable du Front révolutionnaire uni (FRU), un groupe rebelle sierraléonaise qui a participé à la guerre civile au Liberia.L'homme, qui vit en Finlande depuis une dizaine d'années, y a été arrêté en mars 2020. Il nie l'ensemble des faits qui lui sont reprochés, selon le Parquet."Les crimes présumés ont violé des lois et des règles généralement reconnues lors des conflits, tout en nuisant plus largement à la protection de l'humanité", a déclaré le procureur Tom Laitinen dans un communiqué.Lors de son arrestation, la police avait indiqué que le suspect était à la fois accusé d'avoir commis ces crimes et incité d'autres personnes à les commettre.La guerre civile au Liberia, l'un des plus atroces conflits du continent africain, a fait quelque 250.000 morts entre 1989 et 2003. Elle a été marquée par des massacres commis par des combattants souvent drogués, des mutilations, des actes de cannibalisme, le recrutement forcé d'enfants soldats.La police finlandaise avait ouvert en son enquête en 2018, interrogeant plusieurs dizaines de personnes au Liberia et en Sierra Leone.Lors du procès, qui aura lieu à Kerava, dans le Sud de la Finlande, l'accusé encourt une peine minimale de huit ans de prison.