Un proche de Poutine verse 400.000 euros à deux Russes libérés de prison en Libye

14 décembre 2020 à 13h21 par AFP

AFRICA RADIO

L'homme d'affaires Evguéni Prigojine, un proche du président Vladimir Poutine à la réputation sulfureuse, a versé près de 400.000 euros à deux Russes récemment libérés de prison en Libye après 18 mois de détention, a annoncé lundi sa société.

Selon les médias russes, Maxime Chougaleï et Samer Soueïfan avaient été arrêtés en Libye en mai 2019 et accusés de tentative d'ingérence dans les élections locales en travaillant avec Seif al-Islam Kadhafi, le fils de l'ancien dictateur du pays Mouammar Kadhafi. Ils ont été libérés le 10 décembre et autorisés à rentrer en Russie.Evguéni Prigojine "a pris la décision d'aider Maxime Chougaleï et Samer Soueïfan à hauteur de 18 millions de roubles chacun (environ 200.000 euros, ndlr), soit un million pour chaque mois passé en détention", a indiqué dans un communiqué la société de l'homme d'affaires, Concord."Les Russes n'abandonnent pas les leurs!", a-t-elle ajouté, qualifiant les deux hommes libérés des prisons libyennes de "sociologues".Evguéni Prigojine, 59 ans, fait partie du premier cercle des proches du président russe Vladimir Poutine. Sa société de restauration a été un temps l'un des fournisseur du Kremlin, ce qui lui vaut son surnom de "cuisinier de Poutine".Sanctionné par Washington et par l'Union européenne, il est aussi accusé d'être derrière le groupe paramilitaire privé Wagner, dont la présence a été rapportée en Syrie, en Libye et dans plusieurs pays d'Afrique sub-saharienne.La Russie est devenue ces dernières années l'un des principaux pays engagés dans le dossier libyen. Moscou est notamment considéré comme un soutien clé du l'homme fort de l'Est, le maréchal Khalifa Haftar, et rival du pouvoir en place à Tripoli.