France : Affaire chlordécone dans les Antilles. «Lorsque l’état est remis en cause, il y a toujours une forme de légèreté» - (société civile)

Manifestation en Martinique (2021) sur l'affaire chlordécone dans les Antilles

29 juin 2022 à 11h27 par Marie Penin / Africa Radio

L'État français a été condamné, vendredi dernier, pour « négligences fautives » par le tribunal administratif de Paris dans le dossier du chlordécone. Si la responsabilité de la France dans l'utilisation de ce pesticide ultra-toxique dans les Antilles a été établie, le tribunal a cependant rejeté les demandes d'indemnisation des plaignants. Leurs avocats comptent faire appel. Pour Sandra Lainé, membre de la société civile guadeloupéenne, la justice française n'a pas fait son travail. Elle s'exprime au micro de Marie PENIN

Pour rappel, ce pesticide interdit en France en 1990, a continué à être autorisé dans les champs de bananes de la  Martinique et de la Guadeloupe par dérogation ministérielle jusqu'en 1993. Selon Santé publique France, plus de 90 % de la population adulte de ces deux îles est contaminée par le chlordécone.

« Lorsque l’état est remis en cause, il y a toujours une forme de légèreté » - Sandra Lainé