Présidentielle au Kenya: Washington appelle au calme

AFRICA RADIO

16 août 2022 à 20h36 par AFP

Les Etats-Unis ont appelé mardi au "calme et à la patience" au Kenya, au lendemain de la proclamation des résultats de l'élection présidentielle, qui donnent William Ruto vainqueur mais sont contestés par son rival Raila Odinga.

"Nous appelons toutes les parties concernées à oeuvrer ensemble pacifiquement à la résolution des questions restantes et à le faire à travers les mécanismes de règlement des litiges existants", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Ned Price. Il a également exhorté lors d'un point presse les "dirigeants de tous les partis politiques à continuer à appeler leurs partisans à ne pas recourir à la violence". Six jours après l'élection du 9 août, le vice-président sortant William Ruto a été déclaré lundi soir vainqueur, avec 50,49% des voix contre 48,85% pour Raila Odinga, par une commission électorale secouée de divisions internes. M. Ruto, qui tenait dans cette élection le rôle de challenger, a été déclaré lundi cinquième président du Kenya depuis l'indépendance du pays en 1963. Toutefois, son rival Raila Odinga a rejeté mardi les résultats de l'élection, les qualifiant de "parodie" et promettant d'engager tous les recours légaux à sa disposition. L'annonce des résultats a déclenché lundi soir des manifestations violentes mais localisées dans des bastions d'Odinga, dont des quartiers populaires de Nairobi et Kisumu (ouest), où le calme était revenu mardi. Ned Price a précisé que le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, qui rentre d'une tournée en Afrique, s'était entretenu dimanche avec le président sortant Uhuru Kenyatta, pour appeler "au calme et à la patience" pendant le déroulement du processus électoral.