RDC: 12 personnes tuées à la machette en Ituri (nord-est)

AFRICA RADIO

14 octobre 2022 à 20h06 par AFP

Des miliciens non identifiés ont tué 12 personnes à la machette vendredi dans un village d'Ituri, une des provinces de l'est de la République démocratique du Congo en proie depuis des années aux violences de groupes armés, a-t-on appris de sources locales.

Des hommes armés s'en sont pris vendredi matin aux habitants du village Masome, à cinq kilomètres de Komanda-centre, dans le territoire d'Irumu, a précisé à l'AFP Gustave Kakani, président de la société civile de la chefferie de Basili, dans ce territoire de la province d'Ituri. "Les victimes sont des femmes et des hommes, découpés à la machette. Certains corps ont été décapités, d'autres retrouvés ligotés. Les victimes ont subi une torture atroce avant d'être exécutées", a-t-il ajouté. Les corps, a poursuivi M. Kakani, ont été amenés dans un centre de santé, en attendant d'être enterrés. Ce territoire d'Irumu est régulièrement le théâtre d'attaques attribuées aux rebelles du groupe ADF (Forces démocratiques alliées), présenté par le groupe jihadiste Etat islamique comme sa branche en Afrique centrale. Mais cette fois, a dit M. Kakani, "nous n'allons pas dire que ce sont des ADF. Les auteurs ne sont pas clairement identifiés". "C'est horrible, ce qui se passe chez nous...", a-t-il ajouté. "Douze corps ont été ramassés", a confirmé le colonel Siro Simba, administrateur militaire du territoire d'Irumu. "Les auteurs de ce crime sont des bandits, nous n'allons pas les laisser agir", a martelé le militaire.