Somalie: l'UE "condamne fermement" l'attaque d'une base de la force de l'Union Africaine

AFRICA RADIO

4 mai 2022 à 17h06 par AFP

L'UE a "fermement condamné" mercredi l'attaque meurtrière menée mardi par les islamistes radicaux shebab contre une base de la force de l'Union africaine (UA) en Somalie et a exprimé "sa profonde gratitude" aux pays engagés dans cette force.

Au moins dix soldats burundais ont été tués dans l'attaque contre un poste avancé de la Mission de transition de l'Union africaine en Somalie (Atmis) près du village de Ceel Baraf, à 160 kilomètres au nord-est de la capitale Mogadiscio. "L'UE condamne fermement l'attaque qui a fait plusieurs morts et blessés parmi les Casques bleus burundais ainsi que plusieurs citoyens somaliens", a déclaré le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. "L'UE tient à exprimer sa profonde gratitude aux pays contributeurs de troupes et de police à l'Atmis pour leur soutien continu dans la lutte contre le terrorisme", a-t-il ajouté. "Aujourd'hui, le peuple somalien ne jouirait pas de la capacité de délibérer et de voter sur son avenir s'il n'y avait pas les sacrifices des jeunes hommes et femmes africains qui constituent Atmis", a-t-il souligné. L'Atmis, dont les effectifs sont composés de près de 20.000 militaires, policiers et civils de pays africains, a formellement remplacé depuis le 1er avril la force de maintien de la paix de l'UA en Somalie (Amisom), avec pour objectif de stabiliser le pays face à l'insurrection shebab d'ici fin 2024. Présente dans la force militaire de l'UA en Somalie depuis ses débuts en 2007, l'armée burundaise fournit actuellement environ 4.500 soldats à Atmis.