Zambie: l'ancien ministre de la Justice inculpé pour corruption

AFRICA RADIO

21 mars 2022 à 18h51 par AFP

La Commission anti-corruption zambienne (ACC) a annoncé lundi l'arrestation de l'ex-ministre de la Justice Given Lubinda pour avoir détourné 539.000 dollars, dernière péripétie dans une série de poursuites engagées contre des cadres du précédent exécutif, battu lors des élections d'août 2021.

Given Ludinda, 58 ans, est actuellement président par intérim du Front patriotique (PF), le principal parti d'opposition en Zambie. L'organisme anti-corruption a précisé que M. Lubinda avait "été accusé de cinq chefs d'accusation de possession de biens soupçonnés de résulter d'activités criminelles". Il risque cinq ans de prison. Les chefs d'accusation concernent des biens lui appartenant ainsi que plusieurs dépôts sur des comptes bancaires qui "sont raisonnablement soupçonnés de résulter d'activités criminelles", selon un communiqué de l'ACC. M. Lubinda a été libéré sous caution, avant sa comparution en procès, a précisé la Commission. Le nouveau président de la Zambie élu en août, Hakainde Hichilema, a promis de lutter sans concession contre la corruption.